Que faire pour conserver un bouquet de fleurs coupées le plus longtemps possible ?

Écrit par...

C’est le printemps ! Et les beaux jours commencent à faire leurs apparitions (smile) et vous avez décidés de vous faire plaisir en vous offrant un bouquet de fleurs coupées mais, sans une remise en beauté express, au bout de quelques jours, il commence à flétrir. Découvrez notre astuce pour donner une longue vie à vos fleurs, jusqu’à un peu moins de deux semaines.

Le bon coup de ciseau

Au bout de 4 jours, il est bon d’ôter les fleurs de l’eau et de se séparer de celles qui se présentent sur le bas de tiges, à l’aide d’un couteau sans dent ou d’un sécateur. Même opération pour les feuilles présentent bas des tiges : elles sont des nids à bactéries qui risquent de contaminer l’eau du vase. Pour revitaliser son bouquet et lui permettre une meilleure absorption de l’eau, la coupe doit s’effectuer en biseau sur 2 centimètres. L’astuce, pour éviter de se retrouver avec une eau polluée, consiste à verser une petite goutte d’eau de javel dans l’eau du vase.

Le bon vase

Version minimaliste a la danoise ou ethnique en terre cuite (version made in Africa), on fait attention à la dimension et au style du vase qui permettra une meilleure conservation des fleurs coupées. Pour éviter de se louper sur sa taille, on divise la hauteur des tiges en deux et on obtient la hauteur minimale du vase. Même chose pour la quantité d’eau qui ne doit pas dépasser la moitié de sa hauteur. Elle doit être à température ambiante et changée tous les 2 ou 3 jours.

Le bon geste

Si le fleuriste a oublié de vous glisser le petit sachet de solution nutritive que l’on mélange à l’eau  pour freiner le vieillissement de vos fleurs, il y a une autre alternative. Un petit coup de vaporisateur d’eau fera parfaitement l’affaire pour hydrater au quotidien les fleurs.

Le bon emplacement

Loin du radiateur ou de la cheminée, ainsi que de la fenêtre, pour protéger vos belles fleurs de toute exposition directe au soleil. Le but les garder à température ambiante.