Make-up correcteur : à chaque problème sa solution

Écrit par...

Dans cet article on ne cherche pas à avoir une peau parfaite « photoshop » mais à bien camoufler les marques qui ont tendance à brouiller notre peau. Pour cela, en plus d’une bonne routine adaptée à notre type de peau, on adopte le maquillage correcteur pour les rendre invisibles. Nos astuces et conseils pour un teint net.

Tâches brunes, cicatrices, cernes, boutons ; ces imperfections peuvent parfois brouiller notre make-up. Mais il est maintenant possible d’adopter de bons produits pour les corriger. Il suffit pour cela d’avoir le bon coup de pinceau pour sublimer sa beauté naturelle.

Nos astuces pros :

Les tâches brunes

On commence par prendre les bonnes habitudes, en se protégeant notamment avec un anti-UV, indispensable pour minimiser le risque de super pigmentation. On opte pour un soin avec un indice SPF minimum 30 et on utilise une crème de nuit spéciale anti-tâches de chez Dermalogica.

L’étape maquillage : les tâches pigmentaires étant brunes, elles sont atténuées avec un correcteur corail. Il suffit d’appliquer la matière à l’aide d’un pinceau adapté, puis de terminer en tapotant avec le doigt pour bien la fixer sur la peau. Le résultat est instantané.

Les cernes

Pour camoufler les cernes, il faut savoir jouer avec les couleurs complémentaires. Si le cerne est violet, le correcteur à adopter doit-être de couleur jaune. Les peaux mates à foncées doivent, quant à elles, miser sur un correcteur corail, parfait pour éclaircir le contour des yeux et apporter une touche de lumière. Une fois appliqué, l’anti cernes viendra unifier cette zone du visage. Résultat : un regard frais et reposé.

Pour ce qui est du choix de la texture, on opte pour les formules hydratantes, car si la formule est trop sèche, l’anti cernes filera dans les ridules, faisant davantage ressortir les signes de fatigue.

Une cicatrice

Il faudra redonner du relief à la cicatrice en creux à l’aide d’un correcteur beige pour les peaux blanches et un correcteur camel (une à deux teintes au dessus de notre carnation) pour les peaux foncées. Là encore, on choisit un pinceau adapté pour un maximum de précision.

Puis l’on poursuit le travail, en estompant les bords de la cicatrice afin d’éviter les démarcations. On applique ensuite le fond de teint habituel tout autour de l’imperfection de façon à le fondre avec le correcteur. Il ne reste plus qu’à poudrer le tout pour un rendu homogène et un fini longue durée.

Les boutons

Pour l’acné sévère ou récurrente, il vaut mieux aller voir un dermato, qui nous prescrira la bonne routine soin du visage. Pour les boutons saisonniers ou dus à une mauvaise alimentation ou une circonstance inhabituelle, on se procure un soin à la pharmacie sur conseil d’un spécialiste.

Avant toute application du maquillage, on nettoie bien sa peau avec son nettoyant habituel et on applique son soin quotidien. Ensuite, on peut procéder au maquillage. Pour atténuer les boutons disgracieux, on applique une base translucide à effet gel, et si le bouton n’est pas trop rouge, une pointe d’anti cernes suffira. En revanche s’il est enflammé, on privilégie un stick correcteur vert pour neutraliser la rougeur.

Pour l’application, on opte pour un pinceau fin, qui permettra d’apposer la matière de façon ciblée. Ensuite on tapote pour qu’elle fonde dans la peau. Pour finir, on procède délicatement à l’application du fond de teint afin de ne pas ruiner l’opération camouflage. Un voile de poudre pour fixer le tout, et le tour est joué.