L’histoire de la Marche pour Jésus

Écrit par...

L’édition 2018 de la Marche pour Jésus se déroule cette année en France dans les villes de Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Paris, Strasbourg et Toulouse. Et c’est le 26 mai que défileront des milliers de chrétiens dans les rues de ces villes, interpellant les Français sur la puissance du nom de Jésus-Christ de Nazareth, le seul nom au-dessus de tout autre nom !

Angleterre, 1987 ; le désir de réaffirmer publiquement sa foi chrétienne dans une société perçue comme en voie de déchristianisation donne « March For Jesus » (Marche pour Jésus). Un premier succès autour de la personne du Seigneur et Sauveur de l’humanité qui aura rassemblé près de 15 000 personnes ! Puis, après avoir conquis le monde entier, c’est en 1991 que la première du genre s’est établi en France avec un succès toujours aussi grandissant au fil des ans.
Cette année, c’est avec le verset de Jean 8 :12 qui annonce que « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie » que les participants unis sous la même bannière vont témoigner publiquement et ensemble de leur foi.

Pas de changements majeurs pour cette Marche en ces temps de mouvements sociaux mais toujours la volonté de faire partie de ce rassemblement annuel et désormais majeur pour les chrétiens ! Ainsi, louanges, prières et proclamations comme les années antérieures, rythmeront certainement les pas des soldats de Dieu.

Depuis ses débuts, si la Marche et les « marcheurs » n’expriment aucune revendication, il s’agit ici d’exprimer sa joie, plus ou moins exubérante (c’est selon), de connaitre Jésus et de lui appartenir en ces temps de morosité où pour beaucoup, l’évocation de mots comme espérance ou amour véritable, n’expriment plus grand chose.

 

La « cure juice », la boisson qui fait mouche chez nos jeunes trentenaires dynamiques. Elle a remplacé le soda et trône sur nos tables. Voici quelques idées aussi belles que bonnes à savourer entre copines !

Idée de « cure juice » n° 1 : la détox water à l’honneur

Ce qui est bien avec la détox water, c’est que vous vous hydratez sans en avoir l’air, tout en faisant plaisir à vos papilles et à vos yeux. Plongez quelques rondelles de fruits multicolores dans une eau fraîche puis dégustez votre détox entre amies dans votre jardin !

Préparation : disposez au fond d’une carafe des morceaux de concombre, de groseille, de kiwi ou de citron, au choix. Ajoutez de l’eau fraîche, mais pas trop (le système digestif a du mal à supporter l’eau glacée), laissez reposer une heure et servez.

Vous pouvez varier à loisir les fruits et légumes. Optez, par exemple, pour une détox water à la menthe, la rose comestible, la framboise et groseille plus citron pour un petit goût acidulé.

Idée de boisson « cure juice » n° 2 : un fabuleux smoothie pomme-persil

Voici deux ingrédients qui n’ont a priori rien en commun : la pomme et le persil. Alors que la pomme est un excellent coupe-faim plein de vitamines, le persil est une incroyable source de vitamine C.

Préparation : mixez 5-6 pommes bio (avec la peau) et 10 branches de persil dans un blender. Ajoutez de l’eau pour une consistance plus liquide.

Idée de boisson « cure juice » n° 3 : une tisane épicée

Longtemps délaissée, la tisane a réintégré notre quotidien avec la tendance détox.  Après 16 h, elle se fait alternative au thé vert pour boire une boisson détox. Et pour la rendre la tisane plus agréable à déguster, ajoutez dans de l’eau chaude, une fine rondelle de gingembre, ingrédient qui favorise la digestion.

Préparation : faites bouillir de l’eau. Remplissez un grand récipient dans lequel vous ajoutez une ou deux rondelles de gingembre et de la tisane de pissenlit ou d’anis et laissez infuser 8 minutes.