Le cinéma d’animation s’aventure dans l’adaptation d’un grand récit chrétien

Écrit par...

L’Étoile de Noël, une production américaine de Timothy Reckart qui revisite la naissance de Jésus en adoptant le point de vue des animaux de l’étable, traitée avec un certain second degré.

Un âne, une colombe, et un mouton

Walden Media, société de production américaine connue pour avoir porté à l’écran les Chroniques de Narnia, fortement imprégnées de références chrétiennes, s’est lancé dans un récit inspiré de la Nativité, de l’Annonciation au soir du premier Noël, en adoptant le point de vue des animaux de l’étable. Perturbé dans son sommeil par la clarté d’une étoile qui brille d’un éclat inhabituel dans le ciel de Galilée, Boaz, un âne qui tourne en rond dans un moulin de Nazareth se prend à rêver de liberté. Fuyant son maître, un meunier brutal, il trouve refuge dans le foyer de Marie et Joseph, fraîchement unis par les liens sacrés du mariage. Avec ses compagnons, David, colombe extravertie, et Ruth, mouton ingénu, Boaz accompagne le couple dans son voyage à Bethléem, l’aidant à échapper aux griffes d’un colosse romain et de ses deux molosses envoyés par Hérode pour tuer le Fils de Dieu.

La nativité est racontée de façon féerique avec des personnages, des couleurs, de la musique tout y est pour ravir toute la famille ! les adultes auront des éclats de rire garantie.

En salle depuis le 15 Novembre 2017