Faut-il ou non soutenir une association

Écrit par...

Une association caritative, une ONG à quoi ça sert et surtout de quelle manière suis-je moi, individu, concerné ? Voilà une question qu’à un moment donné nous nous sommes tous posé. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en nous subsiste malgré un contexte morose une infime part d’humanité, de charité…d’amour de son prochain en somme! Alors faut-il soutenir ce genre de structure ?  Comment ?  Et surtout, est-ce le seul moyen de manifester de la compassion envers autrui ?

Littéralement, une association caritative est une association à but non lucratif dont l’objectif est de porter secours et assistance aux plus démunis. Les définitions légales d’association caritative est très variable selon les pays. Dans certains, elle obéit à certains critères très précis que doivent vérifier les associations. Dans d’autres, la notion même d’association caritative n’existe pas, ce sont alors les associations elle-même qui s’autoproclament caritatives. Aussi, les associations caritatives se regroupent parfois au niveau international dans des organisations : les ONG (Organisations Non Gouvernementales).

Mais passons ce verbiage pour aller au cœur d’une démarche personnelle appelée aide, don…

Le don en question

Le don est l’action de donner sans contrepartie. Le don se veut désintéresser (si, si) et intemporel. Nous ne parlerons donc pas ici de la fameuse déduction d’impôt que le don peut générer, n’est-ce pas ! Les diverses citations telles que « Dans la misère, le grand bonheur de la richesse est de donner » (Henri Lacordaire, in Les conférences de Notre-Dame de Paris (1848) ou « Donner pour recevoir, ce n’est pas donner, c’est faire un commerce »Jules Simon, in Le devoir (1854) rejoignent à bon escient la maxime populaire selon laquelle « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » in la Bible (of course).

Loin de moi l’idée d’imposer une posture que certains qualifieraient de chrétienne mais essayons de faire, ensemble, preuve de bon sens ; car c’est de cela dont il s’agit !

Ne pas voir ce que l’on donne et ne pas s’attendre à recevoir quoique ce soit…et celui qui reçoit ne doit pas être dans une soumission quasi fataliste à cause de la chose donnée ou par ignorance de la valeur qu’elle-même à offrir ! Ainsi, aider quelqu’un, c’est l’aider à ne plus avoir besoin de vous sinon c’est de l’assujettissement selon l’écrivain Fatou Diome. Si l’aide apaise la conscience des donateurs et soulage momentanément les bénéficiaires, elle ne garantit l’autonomie à personne.

Oui, le don est l’action de donner sans contrepartie, mais le donateur ne doit en aucun cas avoir une attitude condescendante mais plutôt être dans l’attitude de celui qui afin que l’autre soit à mesure d’aider à son tour. Et les associations caritatives faisant la part belle à l’éducation en sont une belle illustration. Les soutiens peuvent être également d’ordre humanitaire, d’aide à l’enfance, à la santé, à l’action internationale…le tout doit être conduit par une conviction forte. La conviction que s’engager ainsi, soutenir, venir en aide est une démarche altruiste de bon sens. Le fait de donner permet de se détacher de la valeur que l’argent possède. Bref, c’est dans l’ordre des choses et ainsi va le monde.

A votre bon cœur! (Quelques associations et ONG)

Donner ou devenir bénévole, le plus important c’est l’engagement, le soutien ! La liste des associations caritatives et ONG est longue. Suivez simplement la voix du cœur qui vous conduira certainement vers la bonne. Les plus connus : 

https://www.unicef.fr/

https://www.hrw.org/fr

http://www.actioncontrelafaim.org/

http://www.orphelins-du-monde.org/

https://rsf.org/

https://www.etudiantsetdeveloppement.org/

http://www.domasile.org/

https://www.isf-france.org/

https://www.bibliosansfrontieres.org/

Liste non exhaustive bien sûr…