Exposition WAX

Écrit par...

A 26 ans, Sarah Mbuyi est sur le point d’obtenir la qualification de Curatrice ou Commissaire d’exposition, mais avant cela, pour obtenir son diplôme ; elle devra valider sa troisième année de Bachelor médiation culturelle, option exposition et art visuel. Elle a donc choisi de faire une exposition sur le WAX. Nous savons tous (ou pas tout à fait) ce qu’est le WAX. Bon, disons que la seule information que nous avons, est que c’est un tissu africain, du moins que l’Afrique s’est approprié mais qui originellement, est hollandais. Finalement, on ne sait pas grand-chose. Cette exposition va vous faire découvrir que le WAX est plus qu’un vêtement de mode, plus que des couleurs ou des imprimés ; c’est aussi un moyen d’expression. Chaque imprimé ou design, renvoie à un message. Imaginez une femme, mariée à un homme très aisé ayant d’autres concubines ; en mettant un vêtement représentant une cage à côté de laquelle vole un oiseau, cela pouvait signifier à son mari : « tu es peut être volage mais moi aussi je peux l’être ; moi aussi je peux sortir et aller voir ailleurs ». Bon on n’encourage pas à le faire, mais au moins on évite le lancer de vaisselle, et le mari (et les rivales) comprennent ainsi le message adressé. Plus sérieusement, cette expo qui est une première en France, va mettre en lumière le travail qui est fait en amont. Au-delà des défilés de grands designers qui ont inclus le tissu dans leurs modèles, ce sont plusieurs personnes qui travaillent en coulisse et vont jusqu’à donner une identité, un nom à chaque tissu. C’est également un clin d’œil aux Africains (pas tous) pour lesquels, les arts visuels ne sont pas naturellement dans la culture, et qui assisteront sans doute, à leur première exposition.

Pour Sarah Mbuyi, cette expo sur le WAX c’est s’ouvrir aux autres, c’est partager la culture africaine, l’Afrique aux Africains et à tous. C’est un besoin de ramener l’Africain à voir qu’il a de l’art en lui, qu’il est plein de richesses artistiques et que l’art n’est pas uniquement réservé à certains peuples. Plusieurs artistes Africains ne font pas connaître ou ne mettent pas en avant leur art sur le continent africain, mais le font pourtant connaître en occident, sans doute parce que les occidentaux l’apprécient et le reconnaissent mieux que les Africains eux-mêmes. Quoi qu’il en soit, cette exposition est aussi une sorte d’encouragement aux Africains à voir leur héritage culturel comme une œuvre d’art.

Mais on ne peut pas tout vous dire ici, allez donc visiter cette expo qui se tiendra du mercredi 20 au mercredi 27 juin (hors week-end), de 10h à 18h à l’Ecole Prep’Art au 23 passage du Ménilmontant ; et encourager par la même occasion, cette jeune Commissaire en devenir. Pour info, sa prochaine expo sera peut-être sur l’art culinaire. Oui elle raffole des restaurants qu’elle va souvent découvrir çà et là, mais on y reviendra plus tard ; allez d’abord goûter au WAX pour commencer !

Contactexpo.wax@gmail.com

Articles Récents

Partagez cet article

Facebook
Google+
Twitter
Email
WhatsApp