Est-ce qu’on peut bannir ces expressions des conversations ?

Écrit par...

En fait : ponctué à chaque pause comme si on voulait se donner du courage, ou se convaincre de ce qu’on raconte, ou qu’on était ma nièce de 5 ans ; qui à son âge doit se concentrer très fort pour trouver ses mots. Ah ce cher français, il est trop simple, il faudrait le compliquer !

H24 : parce que 24H c’est mieux, non ? Au moins c’est à l’endroit et on s’y retrouve. 

Pratico pratique : je n’ai honnêtement toujours pas compris l’intérêt de cette expression, donc j’avoue que je sèche. Et puis franchement, doubler un mot comme si on n’était pas capable de le comprendre si on ne le disait qu’une fois, je trouve ça déplacé, très déplacé ! J’aurais bien rajouté un emoji super vénère là !

C’est topissime : ou super vénère et tous les mots génération « La langue française ? Connais pas ! ». Quand on n’est plus des ados, ça fait très « mon prof de français c’est la télé réalité » !

Oui mais non : c’est très troublant, il faudrait peut-être se décider. Tu es d’accord ou pas avec ce que dit l’autre ?!

Vas-y viens : le comble de la contradiction contenue uniquement dans 3 mots. J’y vais ou je viens ? Parce que je ne peux pas faire les 2. 

Et tout : idem qu’en fait, ça ne nous aide pas beaucoup. Qu’est ce qui est compris exactement dans tout ? Parce qu’on n’était pas là. ​​Soit tu dis tout, soit tu ne dis rien ; on n’est pas dans ta tête, donc on ne sait pas tout. 

T’as vu ? : Mais pourquoi tout le monde croit que les autres sont des devins ! Non on n’a pas vu, non on n’a pas des pouvoirs de clairvoyance. Dis-nous juste tout, et on n’aura pas à utiliser des pouvoirs qu’on n’a pas !

Articles Récents

Partagez cet article

Facebook
Google+
Twitter
Email
WhatsApp