Comment se nourrir intelligemment

Écrit par...

Développer et conserver une bonne alimentation, être en bonne santé et stabiliser son poids semblent être un challenge avec l’urgence du quotidien. Pourtant avec un peu d’organisation et de bons ingrédients, se nourrir sainement peut facilement se mettre en place.

Dans le vaste fourre-tout de l’alimentation, difficile de séparer le bon grain de l’ivraie. Au fil des décennies, on a critiqué les graisses animales, les produits laitiers et mis le zoom sur les fruits et légumes. Ici on vous donne des astuces pour une alimentation intelligente (associée a une activité physique régulière), pauvre en protéines et riches en légumineuses. En route pour une alimentation simple qui ravira les papilles !

Croquer les graines

Noix d’acajou, lin, sésame, amandes, courges, noisettes, tournesol ; fer, zinc, vitamine E, anti-oxydants, magnésium, omega-3… Parmi leurs vertus, il y a le sentiment de satiété rapide, la réduction des maladies cardio-vasculaires, le ralentissement de l’oxydation, un abaissement du mauvais cholestérol et de la tension artérielle. Régulièrement et quotidiennement en consommer une petite poignée et de préférence non salées. Elles peuvent être parsemées sur les salades, les gratins, les soupes, les patates, le riz….

 On utilise les fibres comme les nouveaux condiments

Favorisant le transit intestinal, réduisant le risque de maladies cardio-vasculaires, d’obésité, de satiété, de diabète de type 2 et de cancer colorectal ; les fibres sont nos bons amis (et celles de nos bactéries). Pourtant, nous n’en mangeons en moyenne que 20 grammes par jour, voire moins, là où les experts en santé recommandent d’en manger entre 30 et 40 grammes par jour ! Où les trouve t’on ? Dans les fruits, les légumineuses et les légumes. On peut en mettre sur du pain qu’on fait griller à la poêle. Dans une omelette, les associer avec des choux de Bruxelles, des pommes de terre, des épinards, du potiron ou des artichauts.Dans des fruits comme la poire, les framboises, les pruneaux, des dattes…

On mange les fruits, encore et encore

Faiblement caloriques et gorgés de vitamines, d’anti-oxydants et de fibres ; les fruits et les légumes ont tout bon, ils contribuent à la satiété et se digèrent facilement, surtout lorsqu’ils sont cuits. Rouge, vert, violet, jaune ; autant de couleurs qui résultent d’anti-oxydants spécifiques.

Manger beaucoup de fruits et de légumes, c’est manger mieux. On les achète de saison, en local ou pas, en petite quantité et idéalement chaque semaine. Crus ou cuits, entiers, en morceau ou mixés ; on multiplie les saveurs et les textures pour le plaisir de nos papilles gustatives et de notre organisme.

On passe aux légumineuses

Très nourrissantes et particulièrement riches en fibres, les légumineuses constituent aussi un probiotique, c’est-à-dire un aliment pour les bactéries intestinales bénéfiques. Elles sont aussi une excellente source de protéines, et si elles sont consommées avec des céréales complets, elles fournissent tous les acides aminés essentiels et nécessaires au bien-être de l’organisme.