Les marchés aux puces parisiens où shopper des objets originaux

Écrit par...

Pour trouver la bonne affaire, chiner du mobilier pointu ou mettre la main sur cet accessoire déco qui apportera ce petit truc dans votre intérieur ; les marchés aux puces parisiens sont une véritable caverne d’Ali Baba. Trois marchés à Paris et sa proche périphérie font la pluie et le beau temps, surtout le beau temps. Les Puces de Saint-Ouen, les Puces de la Porte de Montreuil et les Puces de la Porte de Vanves. Tour d’horizon de ces marchés privés.

 

Le mini prix : les puces de la Porte de Montreuil

Ce marché est certes le moins prestigieux mais il fera le bonheur des amateurs de bric à brac. Les brocanteurs affichent des prix très bas pour ce qui est de la quincaillerie, la vaisselle orientale, le mobilier ancien, les vinyles ou l’art populaire.

Adresse : Avenue du Professeur André Lemaire, 75020 – ouvert du samedi au lundi, de 7h à 19h – M° Porte de Montreuil. 

 

Le plus polyvalent : les puces de la Porte de Vanves

Antiquités, objets insolites et petite déco ; ce marché regorge de pièces du 18ème siècle en tout genre mais aussi des années 50 et 70. Entre art de table et mobilier d’époque, vous aurez un large choix parmi plus de 300 marchands.

Adresse : Avenue Marc Sangner, 75014 – ouvert samedi et dimanche de 7h à 13h – M° Porte de Vanves

 

Le plus populaire : les puces de Saint-Ouen

Réputé et surcoté, ce marché situé aux Portes de Clignancourt, abrite la plus grande foire d’antiquaires au monde. Entre meubles de métier, antiquités et petits trésors ; plus de 3000 marchands déballent leurs trouvailles chaque week-end. En plus des meubles signés, on a l’embarras du choix entre les 350 antiquaires du marché Paul Bert, les 9000m2 du marché Vermaison et les 150 marchands du marché Dauphine.

Adresse : 124 rue des Rosiers, 75018 – ouvert le lundi, de 11h à 17h et samedi et dimanche, de 9h à 18h – M° Porte de Clignancourt.