Bien démarrer l’année : nos conseils avant une cure détox

Écrit par...

Quand sonne le grand coup de minuit pour la nouvelle année, il nous vient comme une envie de nettoyer notre organisme des repas enchainés pendant la période des fêtes et de prendre de bonnes résolutions alimentaires. Mais évidemment, pas n’importe lesquelles. Pour concilier santé et plaisir, en maintenant une conduite alimentaire mesurée ; on a sélectionné quelques conseils à tester.

Définir une attitude mesurée

Avant d’entamer une cure détox, il est nécessaire de se poser la question : « pourquoi veut t’on faire une cure détox ? De quelles toxines souhaite t’on se débarrasser ? Si la réponse est : « je veux perdre du poids », alors vous faites fausse route. En effet, si maigrir peut parfois être une belle conséquence d’une détox, elle n’en est pas du tout le principal objectif.

Pour rappel, une cure détox a pour fonction d’apporter un rééquilibre alimentaire visant à détoxifier l’organisme, c’est-à-dire à éliminer toutes sortes de toxines liées à une mauvaise alimentation, au stress, etc… Et l’après fête est effectivement une bonne période pour l’entamer.

Une bonne attitude

Pour se sentir mieux et plus légère dans sa peau, il ne faut pas spécialement rentrer dans une restriction drastique et difficile pour le métabolisme, mais se concentrer sur tout ce qu’on peut changer chez nous et autour de nous avec cette nouvelle manière de se nourrir.

Il faut prendre du plaisir dans ce qu’on mange, en mettant dans nos repas les fruits qu’on apprécie, en goûtant aux fruits secs, en testant le jus de coco avec du baobab fait maison par exemple, en s’offrant une belle soupière électrique pour se faire des soupes. On cuisine sous fond de musique. On partage notre sourire et on fait du bien aux autres.

De l’amour autour de vous

En étant agréable aux autres, nous attirons à nous les bonnes personnes sans faire d’effort. 

Toutes les personnes qui désirent le meilleur pour leur prochain, sont des alliées qui peuvent vous aider et vous soutenir dans vos efforts. Vous pouvez faire participer votre nouvelle routine à vos amis, en partageant un repas détox par exemple. Si vous êtes fiancée ou mariée, demandez à votre (futur) conjoint de vous accompagner au sport ou d’être votre coach. Si vos plannings sont trop compliqués, invitez le à préparer un repas green et savoureux ensemble, pour votre famille ou vos amis proches. 

Y aller de progrès en progrès

Comme on aime à bien le dire, il ne faut pas sous-estimer les faibles commencements.

L’idée est de se sentir bien dans son corps et aussi dans sa tête, donc avoir des objectifs atteignables, au lieu de se lancer dans de « grands » objectifs qui nous épuiseront assez vite.

Et si vous êtes une adepte de la mal bouffe ou une spécialiste des repas sur le pouce, ne commencez pas par une cure à la soupe ou au pain sec, votre système digestif n’y comprendrait rien. Par exemple l’abandon radical du sucre pourrait s’accompagner de désagréments. Commencez par exemple par remplacer le sucre blanc par le sucre roux et voyez comment vous réagissez, puis progressivement, privilégiez des aliments sans sucres.

Happy « cleaner »

« Mettez de l’amour dans ce que vous faites » ! On retient qu’une nouvelle routine alimentaire n’est pas synonyme de torture, c’est surtout synonyme de plaisir qu’on partage autour de nous. Et comme on sait qu’atteindre un objectif est un réel défi ; on y prend encore plus de plaisir !